E-réputation : l’arbre qui cache la forêt

Aujourd’hui, l’e-réputation est « consommée » à toutes les sauces. Difficile de faire un pas (ou un clic de souris) sur le web sans entendre parler de mauvaise ou de bonne e-réputation. Pourtant, ce terme, apparu pour la première fois en 2001, désignait à l’origine le fait de « renforcer ou construire sa réputation par le web, et non pas (…) sur le web ».

Aujourd’hui, l’e-réputation fait partie des packs « protection familiale » des assureurs, prolonge le quart d’heure de gloire de personnes inconnues ou sans intérêt (le « Allo quoi » de Nabila est encore tout chaud) tout en proposant de nouvelles opportunités en termes de recrutement. Bref, la notion a muté et s’est éloignée de son sens premier.

Mais alors, qu’est-ce que l’e-réputation et est-ce vraiment si indispensable?

See on oeil-au-carre.fr

Voir notre service de veille en e-reputation