Exploitation de l’information utile: Trois bonnes raisons de sauver le cycle du renseignement

Nombreux sont les les praticiens du renseignement mais aussi les universitaires qui, comme l’auteur de ce réquisitoire, professeur à l’Institute for Intelligence Studies de la Mercy Hurst University (Pennsylvanie) et ancien du renseignement militaire américain, condamnent le fameux cycle du renseignement. Celui-ci, bien qu’enseigné dans tous les bons manuels, ne serait plus adapté aux nouvelles réalités du monde contemporain et ne permettrait plus de décrire de manière réaliste la pratique du renseignement. Il y atrois bonnes raisonspratiquethéorique, mais aussi et avant tout organisationnelle pour penser tout au contraire que cette modélisation théorique, à condition d’en comprendre les limites et d’en approfondir les rouages, s’avère plus que jamais nécessaire dans l’environnement technico-opérationnel en pleine mutation auquel nous sommes désormais confrontés.

See on francis-beau.blogspot.fr