Le partage, c’est comme les antibiotiques : c’est pas automatique

Pour gagner du temps et ne pas oublier de poster ou de tweeter un article sur un (ou plusieurs) réseau social, les community managers ont recours à desoutils d’automatisation. Entre le gain de temps, la facilité d’utilisation et les multiples possibilités offertes, pas de doute, ces outils peuvent apporter un réel plus lors du partage de contenus.

Pour autant, trop d’automatisation tue l’automatisation : en plus de perdre le côté « humain » de votre communication en ligne, vous risquez de passer à côté de votre public en publiant les mêmes contenus sur chacun de vos espaces en ligne.

via  | L’Œil au Carré

See on oeil-au-carre.fr