Le rapport d’étonnement, ce que d’autres pratiques peuvent apporter à l’intelligence économique

Le rapport d’étonnement est un outil bien connu dans la sphère des praticiens de l’intelligence économique, même si on a l’impression qu’il n’est pas pratique courante. Le rapport d’étonnement est un excellent outil aussi dans d’autres environnements. Par exemple pour recueillir les premières impressions d’un nouveau collaborateur. Ou, comme nous le suggère cet article « Pourquoi un rapport d’étonnement positif? », comme outil de coaching et de gestion de personnel (http://tinyurl.com/ptjracg).
Dans le domaine de l’intelligence économique, les rapports d’étonnements pourraient être le fait de chacun, de tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, sont confrontés à des situations révélant des forces, des faiblesses, des opportunités ou des menaces pour l’entreprise. L’idée est donc de capter ces informations et de les faire remonter vers une personne responsable pour analyse et traitement. Si l’article nous décrit les conditions d’une bonne utilisation du rapport d’étonnement dans une perspective de coaching d’équipe, les similitudes d’avec les pratiques d’IE ne doivent pas nous échapper:


Source: blog.euresis.com