Les entreprises doivent se mettre au « hacking »

Il est révolu le temps où l’identification par un chasseur de têtes d’un profil compétent en informatique se résumait à la présence du candidat envisagé dans l’annuaire des anciens de Télécom ParisTech. Un des chantiers qui conditionne aujourd’hui la pérennité des entreprises est certainement celui de la cybersécurité. Pas une semaine ne passe sans que soit révélée la pénétration du système d’information d’un groupe industriel ou la publication de fichiers sensibles d’une administration gouvernementale.

La cybersécurité est plus que jamais le point de faiblesse des organisations économiques, politiques, administratives ou militaires les plus puissantes de la planète. Malgré cela, on constate toujours un réel conservatisme dans les méthodes de recrutement et de formation pour ces tâches pourtant éminemment stratégiques – alors même que le caractère innovant de cette notion de cybersécurité exige une remise à plat du mode d’appréhension des compétences dans ce domaine.

See on www.lesechos.fr