Les taxis en panne d’intelligence stratégique?

Je ne suis certes pas le premier à rebondir sur la polémique autour des VTC  (Voitures de Tourisme avec Chauffeur) et du courroux exprimé par les taximen à Paris, Bruxelles et ailleurs. Je ne suis pas non plus le premier à faire le lien entre ce conflit et l’intelligence stratégique (ou économique) et j’ai le plaisir de vous recommander tant l’observatoire-taxi-vtc.com (http://observatoire-taxi-vtc.com/), mis en ligne par des étudiants de l’Ecole de Guerre Economique, que le billet posté le 31 mars dernier par l’agence marketing IntoTheMinds et intitulé « Djump et Uber interdits par les autorités belges … Airbnb le prochain sur la liste? » qui analyse la situation à l’aune des 5 forces de Porter (http://tinyurl.com/nw2ky3b).


Il me semble qu’on retrouve, dans cette affaire, tous les ingrédients nécessaires à la bonne fin d’une démarche d’intelligence stratégique mais qu’ils n’ont pas été cuisinés (ce qui permet de répondre à ceux qui disent que l’intelligence économique/stratégique n’a rien inventé que les cuisiniers non plus…). Il y a de la concurrence, un affrontement de modèles d’affaires, de la veille, de la protection et des barrières, de l’influence et du lobby, la peur du changement…

See on blog.euresis.com