Mesurer le retour sur investissement de la veille : une utopie ?

Difficile de chiffrer le ROI, c’est-à-dire les gains financiers apportés par la veille : laqualité et la valeur d’une information relèvent d’une appréciation subjective et qualitative, propre à chaque organisation.

Pourtant, identifier les bénéfices non financiers de la veille est indispensable pour justifier cette démarche en entreprise. C’est dans ce but que les professionnels se tournent vers des modèles d’évaluation multidimensionnels, du type Balanced Scorecard.

See on www.veille-ouest.fr