Mythes et fantasmes de la « big data »

La chose est entendue, l’économie numérique crée de la valeur. Par conséquent… nous n’en parlerons pas. Cette tribune pose une autre question : qu’est-ce qui peut ralentirstopper voire même inverser ce mouvement ?

Dans ce contexte fantasmatique et mythique de la « big data », de quels écueils et de quelles naïvetés faut-il être averti ? Car tout cela se prête facilement à la futurologie, à ces discours qui nous promettent d’avoir des voitures volantes pour l’an 2000. L’engouement que ces discours suscitent, en particulier auprès des jeunes générations, si promptes à suivre les bannières flottant à l’horizon, est un élément de vitalité évident.

Mais une bannière, cela peut aussi servir à brasser de l’air, ou à dissimuler le fait que les choses ne sont pas toujours réalisées sérieusement. Nous commentons ci-après sept points, sur un mode impressionniste.

Sourced through Scoop.it from: www.lemonde.fr