Non, les flux RSS ne sont pas morts, ils permettent de s’informer encore


Les flux RSS/ATOM permettent à l’internaute de recevoir de façon continue des informations spécialisées, les logiciels utilisés pour leur lecture se nomment « agrégateurs ». Si l’utilisation de ces flux pour nos pratiques informationnelles courantes semble passée de mode depuis l’avènement des réseaux sociaux sur Internet, ils demeurent pourtant essentiels pour qui veut mener une veille spécialisée, filtrer l’information, et ne pas dépendre entièrement des compagnies propriétaires des réseaux sociaux pour la réception des informations.


Sourced through Scoop.it from: www.francoismagnan.info

Une réflexion au sujet de « Non, les flux RSS ne sont pas morts, ils permettent de s’informer encore »

Les commentaires sont fermés.