Open data: les verrous à faire sauter en France

Depuis la création de la Mission Etalab sous le gouvernement Fillon en 2011, la France a pris des mesures concrètes sur le plan de la politique de données publiques. L’Hexagone a d’ailleurs été classé quatrième pays le plus avancé au monde dans le « baromètre de l’open data » de la World Wide Web Foundation publié fin janvier. Il est vrai qu’avec une note de 80,2/100 en 2015, contre 63,92/100 lors du précédent classement, publié en 2013, notre pays fait figure de bon élève.

Source: cybercriminalite.wordpress.com