Protection du capital immatériel de l »entreprise: le regard de l’avocat

Lorsqu’on réalise des audits de pratiques en intelligence stratégique (conscientes et inconscientes) auprès des entreprises, on constate assez rapidement que la protection du capital immatériel est un parent pauvre. Il est vrai que pour bon nombre d’entrepreneurs, leurs pratiques et leurs environnements sont devenu si familiers qu’ils en ont perdu beaucoup de leurs côtés extraordinaires et exclusifs. Qui plus est, les entrepreneurs sont souvent des personnes emprunts de modestie qui considèrent que ce qu’ils font, tout le monde pourrait le faire. Et lorsque la conscience de la réalité d’un capital immatériel est présente chez un patron, encore faut-il qu’il puisse imaginer les moyens de protection.
Il en résulte que, souvent, une des recommandations faites consiste en un travail sur un inventaire du patrimoine immatériel de l’entreprise et des risques y associés. On peut alors évaluer les dommages potentiels et mettre en place une politique de gestion des risques. Celle-ci amènera l’entreprise à changer de posture et à se préparer à faire face à d’éventuelles attaques. 

See on blog.euresis.com