Quel “open access” pour les publications scientifiques ?

L’édition scientifique, concentrée au sein de grands groupes comme Elsevier ou Springer, représente un marché mondial annuel de 7 à 10 milliards d’euros, offrant des marges de près de 20 %. Pour faire valider ses résultats, en effet, un chercheur  soumet des articles à des périodiques qui, selon l’avis d’experts sollicités, décident ou non de leur publication dans des revues auxquelles s’abonnent les institutions intéressées.

Source: www.futuribles.com

Une réflexion au sujet de « Quel “open access” pour les publications scientifiques ? »

Les commentaires sont fermés.