Viralité sociale et épidémie, un même schéma de propagation ?

En comparant le modèle de propagation d’un véritable agent pathogène à la viralité sociale, des chercheurs ont démontré que celle-ci était somme toute possible à envisager.

Des travaux récents ont montré que la propagation d’une information sur les réseaux sociaux n’était pas liée à la seule relation avec l’intensité et la fréquence de l’exposition de celle-ci. Selon une étude récente des chercheursNathan O. Hodas et Kristina Lerman de l’Information Sciences Institute de Marina del Rey, des contraintes cognitives viendraient contrecarrer ce modèle. Pour en venir à une telle conclusion, les chercheurs se sont, par ailleurs, appuyés sur un modèle épidémique afin prédire le partage d’un contenu sur les réseaux sociaux

See on www.scoop.it