Twitter comme outil de veille du professeur-documentaliste

Principe :

On crée un compte sur Twitter avec un pseudo et un avatar (une image, par défaut un œuf sur un fond coloré). On s’abonne à des comptes de personnes qu’on souhaite suivre (Following ou Abonnements), ce qui nous permet de recevoir tous les messages que ces personnes écrivent. Des personnes nous suivent (ce sont nos Followers ou Abonnés) et elles reçoivent tous les messages que l’on écrit. Pour les professeurs-documentalistes, il y a une sorte d’accord tacite qui stipule qu’on utilise Twitter uniquement comme outil de veille professionnelle et pas pour raconter sa vie (il y a Facebook pour ça). De plus, on ne fait que relayer des infos utiles pour le métier, on ne les analyse pas.

See on cdi.ac-dijon.fr

4 réflexions au sujet de « Twitter comme outil de veille du professeur-documentaliste »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>